Interview Collaborateur – Ingénieur QSSER x Responsable Environnement MOE

Interview Collaborateur – Ingénieur QSSER x Responsable Environnement MOE
4 avril 2022 Ugo Mozé

Interview Collaborateur 

Ton parcours

Parles nous de ton parcours pro ?

Mon parcours (académique) débute au Cameroun.
Après mon baccalauréat scientifique, j’ai intégré les classes préparatoires délocalisées de Polytech Nancy que j’ai par la suite intégré à mon arrivée en France.

Polytech Nancy, est une école d’ingénieurs généralistes donnant accès à 3 spécialités parmi lesquelles “Energie Mécanique Matériaux Environnement” que j’ai choisi. En fin de parcours dans cette spécialité, on a encore le choix entre différentes options de fin d’études dont celle que j’ai choisi : “Industrie et Environnement”. Grâce à cette dernière, j’ai notamment été formé entre autres à l’aménagement et la gestion durable des territoires, au management QHSE, au management environnemental, aux analyses chimiques et microbiologiques ainsi qu’aux traitements des déchets, sols, fumées et de l’eau.

Durant ce parcours, j’ai eu la chance d’obtenir des stages sur des projets de travaux publics à fortes exigences environnementales et qualité notamment : les travaux de génie civil sur la ligne 16 du Grand Paris Express et les travaux ferroviaires sur le projet EOLE et quelques projets de maintenance RATP.

Grâce à ces stages très formateurs, j’ai découvert le domaine du BTP (auquel je n’étais pas forcément prédestiné au regard de ma formation) et je suis actuellement en (double) mission chez le même client. 

Ton métier

En quoi consiste ton métier ?

Auprès de notre client, j’interviens sur le projet de prolongement de la ligne 14 du métro au Sud de Paris. Cela en tant que Responsable environnement MOE. Je suis donc en charge du contrôle du respect des exigences environnementales définies dans le cadre du projet auprès des entreprises de travaux. Ce contrôle passe par des visites sur les sites, la validation de documents (VISA), la validation de solutions suite à des non-conformités ou incidents, etc. Il y a également un volet d’information et conseil auprès du maître d’ouvrage le cas échéant.

Pour notre second client, j’interviens en tant que chargé QSSER. Cette mission avait pour objectif primaire d’épauler les équipes du client à la préparation de leurs audits de certification ISO (9001-14001-45001-19443) terminés fin février. Actuellement, l’intervention est maintenue pour une plus longue durée avec des missions progressives qui arrivent.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

J’apprécie le fait de pouvoir switcher entre mes deux missions qui sont assez différentes et donc me donnent deux leviers d’apprentissage et de montée en compétence.

Aussi, il faut dire que j’ai eu droit à une remarquable intégration chez le client ce qui facilite énormément le déroulement de mes missions.

Quelle est ta mission préférée ?

Ce serait difficile de faire un choix à l’heure actuelle. Plus tard, peut-être, je saurai y répondre !

Qu’est-ce qui te plait le moins dans ton métier ?

De mon point de vue, exercer un métier en lien avec l’environnement sur des projets d’envergure n’est pas toujours aisé. Ce qui est d’ailleurs à l’image de la distance et la déconnexion dont la société (dans son ensemble) fait preuve à l’égard des enjeux environnementaux que nous connaissons de nos jours, mais qui sont malheureusement sous-estimés, mal compris ou mal traités.

Comment arrives tu as rallié vie pro et vie perso ?

Jusqu’ici, j’arrive à ma façon à connaître un bon équilibre entre vie pro et vie perso.

J’ai la chance d’être chez un client qui a une culture très poussée de la santé-sécurité au travail. Et cela m’aide grandement ! Le plus important est de rester maître de son temps en remplissant au mieux ses obligations professionnelles.

OneSide

Quels sont les avantages et inconvénients de travailler chez OneSide ?

Premièrement, j’ai trouvé la méthode de recrutement très efficace et précise dès le début. À la différence des compères du même milieu qui parfois n’ont pas de projets à proposer en allant échanger avec un potentiel consultant. Je pense que c’est un excellent atout à ne pas perdre.

Ensuite, j’apprécie la proximité que j’ai avec mon manager et l’équipe RH qui ont toujours été présente et à l’écoute depuis que j’ai intégré l’entreprise.

Je n’appellerai pas ça inconvénient, mais je pense qu’un axe d’amélioration serait de développer les prises de contact et les échanges entre consultants chez un même client. On pourrait littéralement croiser nos collègues Oneside chez le client sans le savoir. Haha ! 

Mais plus sérieusement, je pense que ça favoriserait l’intégration des nouveaux ou des plus jeunes arrivants.

Les défis

Quels sont les défis pour les ingénieurs du 21ème siècle ?

L’ingénieur de ce siècle fait et devra faire avec les enjeux environnementaux. Enjeux dont j’ai parlé plus haut qui sont d’ailleurs croissants. Il devra faire mieux avec peu. Et devra surtout de plus en plus mettre en avant l’éthique face aux défis que nous rencontrons. Il devra trouver le moyen d’être vraiment utile à la société et d’être responsable.

Voilà ! 

Marc-Olivier, Ingénieur QSE , chez OneSide depuis 8 mois

 

Plus d’info sur notre LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/oneside