Interview Collaborateur – Document controller

Interview Collaborateur – Document controller
29 mars 2022 Ugo Mozé

Interview Collaborateur 

Ton parcours

Parles nous de ton parcours pro ?

Mon parcours est un peu compliqué, comme je suis canadienne…  

Pour résumé, j’ai commencé mes études en « Librairy & Information Management » j’ai travaillé 4 ans dans la bibliothèque nationale canadienne. Finalement j’ai voulu découvrir un nouveau paysage, j’ai donc décidé de déménager en France. J’ai commencé une licence pro en bibliothéconomie. Mais quelques temps plus tard je me suis rendu compte que le système français et le canadien étaient complètement différents. Effectivement en France, pour travailler dans une bibliothèque ce n’est pas aussi évident qu’au Canada.

Tout d’abord car elles dépendent des finances publiques et de plus car il faut passer un concours. De plus, pour passer ce concours il fallait avoir la nationalité française, chose que je ne possédais pas. On m’a finalement proposé de travailler en Gestion documentaire dans le secteur privé, ce que j’ai accepté. J’ai commencé à travailler en Document Controller dès 2017 et j’ai fait 3 missions avec mon ancienne boite.

L’année dernière, j’ai commencé à travailler chez OneSide et j’ai rejoint leur effectif.

Quelles sont les différences que tu as noté entre travail au Canada et travail en France  ?

Entre travailler au Canada et travailler en France il y a de grandes différences pour les Document Controllers. Au Canada la hiérarchie est moins marquée, les secteurs sont moins fermés au recrutement et prévoit davantage de solutions en ce qui concerne les équivalences (d’études, par exemple). De plus, au travail nous nous tutoyons, ce qui crée une nette différence entre les deux systèmes de travail. De ce fait, au Canada une relation de confiance et de partage va plus vite s’installer pour donner suite aux points cités ci-dessus.

La vie privée des salariés est davantage sauvegardée au Canada, car lorsque l’on postule, ni le statut marital ni aucune situation privée n’est demandée.

Selon moi en France il manque clairement d’une évaluation plus poussée des performances des salariés. Il faut aussi souligner que la philosophie de « Customer Service » est aussi plus faible, ce qui est un manque à gagner pour les entreprises françaises.

Ton métier

En quoi consiste ton métier ?

Nous faisons attention aux détails auxquels le reste des personnes de l’entreprise ne portent pas d’attention. Nous nous occupons des révisions de documents cruciaux dans la mise en place d’un contrat, d’un projet, etc. Il y a deux aspects : l’aspect technique et la mise en forme. Ces deux points dépendent de nous et permettent aux projets de bien évoluer.

Parfois nous nous retrouvons à travailler pour 2 entreprises différentes. Ce qui nous donne 2 fois plus de travail, de mise en forme et de process à respecter. Notre tâche peut se compliquer encore davantage en fonction de la manière de procéder des entreprises.

Effectivement, le métier de Document Controller est parfois critiqué ou négligé, les salariés peuvent avoir l’impression que cette tâche importe peu. Mais si ce métier existe c’est bien qu’il est crucial et bénéfique au succès des projets.

Qu’est-ce qui te plait le plus dans ton métier ?

Ce qui me plait le plus est d’avoir du contact avec de nombreux pôles et personnes de l’entreprise. J’aime réfléchir et gérer ma communication (de manière claire, concise et cohérente). J’aime avoir accès aux documents des projets, je peux ainsi me projeter et imaginer. Même si mon métier reste peu connu et valorisé, je sais que j’ai participé à de nombreux projets d’envergure. Plus tard je pourrais dire que tel monument ou telle infrastructure a en partie été construit grâce à moi.

Enfin, lorsque l’on travaille en coopération avec les équipes projet, on se sent encore plus investit dans le projet et chacune de ces étapes devient pour nous une priorité quotidienne.

Mon métier me plaît énormément, je pense continuer plusieurs années. Et plus tard, pourquoi pas, me réorienter sur de nouveaux secteurs/domaines. 

Qu’est-ce qui te plait le moins dans ton métier ?

Ce qui est le plus dur pour moi, c’est de travailler avec des personnes qui ne connaissent pas mon métier. Étant donné que les Document Controller ont pour mission de vérifier tous les documents qui se créent et s’échangent lors d’un projet, il est important que les salariés fournissent un effort supplémentaire de rédaction, ce qui n’est pas toujours le cas.

OneSide

Quels sont les avantages et inconvénients de travailler chez OSC ?

Les avantages sont tout d’abord d’avoir un plus grand nombre d’opportunités pro, d’avoir un suivi de projet et de carrière. En plus de cela OneSide propose aussi : Aide Action Logement, la Mutuelle, les Tickets Restaurant, les Activités et Sorties organisées par OneSide.

Au niveau des inconvénients, je dirais que nous dépendons peut être trop de OneSide pour nous trouver de nouvelles missions (ce qui est un mal pour un bien).

 

Pei-Yi, Document Controller, chez OneSide depuis 1 année

 

Plus d’info sur notre LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/oneside